Monsieur Chat à Orléans

Un petit article de Street Art, une fois n’est pas coutume.
Et pourquoi pas d’ailleurs ? C’est une forme d’art qui permet souvent de découvrir d’autres facettes des villes, des rues plus pittoresques ou hors des sentiers battus ….

Monsieur Chat - Orléans
Monsieur Chat – Orléans

C’est le cas à Orléans à l’angle des rues de la Tour et de la Tannerie, derrière la Collégiale Saint Pierre le Puellier. Au détour de notre ballade dans la vieille ville lors des JEP2018, nous avons rencontré deux chats en pleine conversation !

Ce grand chat jaune souriant est l’oeuvre de Monsieur Chat, un graffeur orléanais de son vrai nom Thomas Vuille.

 

Monsieur Chat - Orléans
Monsieur Chat – Orléans

 

Pour avoir déjà aperçu ce bon gros chat à Paris, je ne connaissais rien à son auteur (pas trop mon domaine) ..
Alors un peu de culture …

Thomas Vuille a été inspiré pour son chat par le dessin d’un petite fille au cours d’un atelier dans une école orléanaise en 1997. Il le peint alors sur les murs de sa ville afin de « mettre de l’humain et de l’amour dans la ville : Orléans était une ville plutôt grise et on avait besoin d’un peu de Soleil partout ».

Il est à note que depuis l’image de la ville s’est améliorée avec de forts programmes de réhabilitation des quartiers … mais au vu de certains coins par lesquels nous sommes passés cette année, on peut imaginer ce que voulait dire l’artiste …

Ce dernier va signer ses œuvres d’un mystérieux « M. CHAT », pour « savoir si un dessin peut vivre sans créateur ». Et en parallèle il entame alors une carrière internationale. On retrouve ainsi M. CHAT à Tours, Nantes, Saint-Étienne, Paris, Londres, Vienne, Genève et New-York, dans les ruines de Sarajevo, à Lisbonne, en Chine, au Japon …
En 2007 il est contraint de révéler son identité et commence à collaborer avec des institutions.

Pour en voir plus et connaître l’actualité expo ou les déboires de M.Chat / T.Vuille (oui pas toujours évident d’être graffiste) ,  rien de plus simple que de visiter son site Monsieur Chat

 

source : Wikipedia pour les informations rapides de cette page

sinon on peut chercher sur Internet, pas mal de sites consacrés au Street Art 😉

Laisser un commentaire

Fièrement propulsé par WordPress | Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

MENU
Entre Patrimoine et Nature