Le Louvre – épisode 3 – la Renaissance Italienne

Les collections des peintures italiennes se trouvent dans l’aile Denon au 1er étage.

Pour y accéder nous parcourons quelques galeries de sculptures grecques et romaines, et nous dirigeons vers un monumental escalier dit Escalier Daru que domine la Victoire de Samothrace magnifique dans ses drapées …

Le Louvre – la Victoire de Samothrace

Plusieurs salles précèdent la Grande Galerie et méritent le détour par les œuvres exposées notamment le retable de Giotto et le retable du Couronnement de la Vierge au Paradis de Fra Angelico (non photographiés) …. et l’Allegorie des Arts Liberaux de Botticelli : cette fresque recouverte de chaux lors de sa découverte en 1873 décorait les murs d’une villa. Parmi les ARTs  représentés se trouvent la Musique, l’Astronomie, l’Arithmétique, la Géometrie,.. mais pas la Peinture ! … N’oublions pas non plus d’observer le cadre de ces salles avec notamment le plafond du Salon Carré.

Nous hésitons un instant à la vue de la foule dans la Grande Galerie ! Celle-ci abrite les peintures italiennes classées par époque du XIIIe au XVIIe siècles … et sur la droite une salle expose 2 chefs d’oeuvre : la Joconde de Da Vinci et l’immense toile des Noces de Cana de Veronèse….  Enfin si vous arrivez à voir miss Joconde au milieu de la foule ! …. Personnellement je l’avais déjà vue, j’ai laissé mes filles se faufiler … et j’ai préféré admirer les autres artistes de la Galerie.

Le Salon carré – la Grande Galerie – la Joconde en son bain de foule (!) – les Noces de Cana de Véronèse
Grande Luminosité due aux verrières le jour de notre visite donc des photos limite surexposées …

Botticelli : fresque florentine : jeune homme présenté par Venus aux 7 arts -Il Bergognone : la Présentation au Temple – Mantegna : la Crucifixion – Luini : Nativité et annonce aux bergers

Pour la douceur et la finesse des visages du Botticelli et des couleurs du Luini qui passerait presque inaperçu dans son coin …. pour le détail de la scène en arrière-plan de cette crucifixion – pour la « noirceur » des teintes de ce tryptique qui contrastait avec les autres peintures ….

La Grande Sainte Famille de Raphaël – Le Sommeil de l’Enfant Jesus par Luini –
La Vierge à l’enfant avec Sainte Anne de De Vinci –
Je suis souvent attirée par une expression, un visage, le placement des personnages sur une toile comme sur La Vierge à l’Enfant avec Sainte Anne, où leur composition forme à la fois un triangle et une spirale … le jeu des regards … la recherche de perfection de De Vinci qui a même laissé cette toile inachevée dans son décor et en a fait un grand nombre de dessins préparatoires …
Un peu plus loin on trouve les Saisons d’Arcimboldo ….. et 2 toiles qui nous intriguaient par leur contenu, les Galeries de Vues de la Rome Antique et Moderne de Pannini :  elles dépeignent une grande salle hébergeant des toiles imaginaires, recensant les monuments de la Rome antique ou Moderne et des sculptures …. et on reconnait chaque monument sans problème, c’est impressionnant !
L’été et le Printemps d’Arcimboldo – Galeries de Vues de la Rome Antique et Moderne de Pannini
la Vierge de l’Annonciation de Battoni – la Mort de la Vierge de Caravage – Grande Galerie et jeu de miroir

Impossible de tout montrer évidemment ….. Je n’ajouterai qu’une chose : si vous passez à Paris, visitez le Louvre et notamment les collections de la Peinture Italienne …. il est impossible de ne pas être retenu, attiré, marqué par une oeuvre ….. ce ne sont que des chefs d’oeuvre !

bientôt la suite ….

Laisser un commentaire

Fièrement propulsé par WordPress | Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

MENU