Chartres – Chemin des Arts – Ch.CHARBONNEL

Cet été les œuvres de Christophe Charbonnel s’exposaient à la collégiale St André et dans toute la ville.

Christophe Charbonnel - Chartres 2019

 

Christophe Charbonnel est un sculpteur français né en 1967. D’abord dessinateur et modeleur pour les studios Disney à Montreuil, il suit en parallèle des cours de sculpture à l’école Duperré. Sa première sculpture monumentale est un esclave de 2,30 m, exposé au château de Bois-Guilbert (Seine-Maritime), sur lequel il a « souffert »  pour valider sa formation. En 2002 il quitte ce travail et s’installe dans les Yvelines. il expose cependant depuis la fin des années 1990.

 

Christophe Charbonnel - Chartres 2019
Christophe Charbonnel – Chartres Chemin des Arts 2019 —— Orphée – version monumentale et version plus réduite à la Collégiale Saint-André
Christophe Charbonnel - Chartres Chemin des Arts 2019
Christophe Charbonnel – Chartres Chemin des Arts 2019 – Buste de Goliath II et Stratège – bronze

 

J’ai découvert lors d’une interview de Christophe Charbonnel par Lucia Mamos-Moreaux en 2017 (3), que la sculpture en bronze contemporaine était un procédé extrêmement complexe qui faisait intervenir toute une équipe d’artisans d’art associés à l’artiste.

 

Christophe Charbonnel - Chartres Chemin des Arts 2019
Christophe Charbonnel – Chartres Chemin des Arts 2019 – Centaure et Faune – bronze

Lors de cette interview, Christophe Charbonnel explique le déroulé de création d’une oeuvre. Il commence par réaliser ses sculptures sur la base d’un plâtre (ou d’un moulage en terre) monté sur une armature en métal. Ce plâtre va être moulé sous élastomère dans lequel va être injectée de la cire. Cette base en cire est alors elle-même moulée dans un matériau supportant la température du bronze en fusion. Ce nouvel ensemble est ainsi placé dans un four, la cire fond et le bronze est injecté à la place. Il faut ensuite patiner l’aspect extérieur pour lui donner le rendu souhaité. Chacune de ces étapes fait ainsi intervenir un artisan spécialiste du matériau et du processus.

 

Christophe Charbonnel - Chartres Chemin des Arts 2019
Christophe Charbonnel – Chartres Chemin des Arts 2019 – //?// et Tête de Méduse à droite

Un bronze monumental met ainsi jusqu’à 8 mois pour être réalisé en fonction du planning des artisans avec lesquels il travaille. J’ai apprécié qu’il pense à leur rendre hommage dans cet interview. Celle-ci est d’ailleurs très intéressante car réalisée dans le cadre de l’atelier de l’artiste lors de la première étape du modelage d’une de ses futures sculptures. Il y explique des techniques, des choix …

 

Christophe Charbonnel - Chartres Chemin des Arts 2019

Les thèmes de prédilection de Christophe Charbonnel sont les héros antiques, les chevaux et le corps humain.

On y retrouve les proportions des statues antiques et la précision anatomique. Il explique d’ailleurs se référer à des traités d’anatomie du XIXe pour monter ses œuvres.

Il modifie ensuite par ajout de matière pour, dit-il, s’écarter du réel et se rapprocher de la poésie (3). Une fois la première étape « anatomique » réalisée, il travaille donc à l’instinct, sans modèle, tant que son ressenti de l’oeuvre n’est pas satisfait.

 

« S’il ne se passe rien, si je ne ressens rien,

je préfère casser ma pièce et passer à autre chose. »

 

Christophe Charbonnel - Chartres Chemin des Arts 2019 ------
Christophe Charbonnel – Chartres Chemin des Arts 2019 —— Le Veilleur monumental ( 2m) – Les veilleurs sont les gardiens légendaires des portes qui relient les mondes. Dans la mythologie grecque, ils sont considérés comme des dieux des quatre vents ayant pour maître Eole.

Il insiste tout particulièrement sur les postures, les physionomies, les expressions du visage, et pour cela il n’hésite pas à décomposer une partie du corps pour que le regard se concentre sur ce qu’il veut faire ressortir.

Par exemple dématérialiser une partie du dos pour se concentrer sur le port des épaules … fragmenter un torse pour que l’intérêt remonte vers la puissance des yeux de la sculpture … ou encore, et je m’en aperçois en revisionnant les photos du Veilleur, rendre un bouclier négligeable, simple accessoire, en le « trouant », pour que l’on observe plutôt l’homme, le veilleur … ou casser l’arrière de son crâne pour s’intéresser à son profil, à son port …

 

Christophe Charbonnel - Chartres Chemin des Arts 2019 ------

Christophe Charbonnel - Chartres Chemin des Arts 2019 ------
Christophe Charbonnel – Chartres Chemin des Arts 2019 —— le Colosse (2m32)  – Jardins de l’Evêché

De même il laisse ses œuvres avec une « ouverture » accessible à l’observateur. En ne terminant pas complètement la sculpture, ce dernier peut ainsi laisser  son imaginaire finaliser l’oeuvre à son propre goût, en fonction de son ressenti, de ses émotions, de ce qu’il imagine à partir des regards ou des postures … La sculpture reste ainsi vivante à travers son observateur (3).

 

Christophe Charbonnel - Chartres Chemin des Arts 2019 ------
Christophe Charbonnel – Chartres Chemin des Arts 2019 —— Athéna – sur le parvis du portail nord

On ressent une grande modernité mêlée d’une certaine « antiquité » dans les sculptures de Christophe Charbonnel. Mon ressenti personnel est que ces statues de bronze, pour la majorité des héros antiques, semblent avoir traversé les siècles pour « atterrir » à notre époque moderne avec leur vécu, leurs légendes … que le bronze qui les compose semble avoir vécu lui aussi … mais que leurs regards, le traitement de leur physionomie les rendent pourtant totalement contemporaines.

 

Christophe Charbonnel - Chartres Chemin des Arts 2019
Christophe Charbonnel – Chartres Chemin des Arts 2019 – LUG comme offrant son corps et Goliath en arrière plan
Christophe Charbonnel - Chartres Chemin des Arts 2019
Christophe Charbonnel – Chartres Chemin des Arts 2019 – LUG et Chaman II

Christophe Charbonnel l’a d’ailleurs dit pour cette exposition, on peut parfois s’imaginer y retrouver les super-héros de la culture fantastique ou de la BD, des mangas … De l’antique rendu moderne ! C’est sans doute pour cela que ses œuvres frappent autant les observateurs, attirent le regard et qu’elles sont autant appréciées. Elles dégagent une force intérieure puissante et brute, elles sont fières, hiératiques. On ne peut que les admirer.

 

Christophe Charbonnel - Chartres Chemin des Arts 2019 ------
Christophe Charbonnel – Chartres Chemin des Arts 2019 —— Tête d’Homme

Sculptées sur pied pour certaines, uniquement le visage pour d’autres, elles occupent l’espace, certaines semblent même prêtes à se mettre en mouvement, à bondir. Les visages quant à eux vous hypnotisent, vous transpercent par leur beauté et par leur tension presque dramatique.

 

 

 

Christophe Charbonnel - Chartres Chemin des Arts 2019
Christophe Charbonnel – Chartres Chemin des Arts 2019 –     Masque et Torse de Poseidon

Je reprends ici ces mots d’un article :   »  (…) Michèle Geoffroy, dans son livre  » Les plus beaux intérieurs « , estime que l’artiste  » travaille dans la lignée des Rodin, des Bourdelle, des Carpeaux, des Dalou « . On pourrait même y ajouter Degas pour ses représentations de chevaux. (…)  »  (1)

 

Christophe Charbonnel - Chartres Chemin des Arts 2019
Christophe Charbonnel – Chartres Chemin des Arts 2019 – Tête de Kunterman et Guerrière Oryx

Christophe Charbonnel est maintenant un artiste reconnu. Il a reçu en 2010 le Prix Taylor. Ses oeuvres monumentales s’exposent chaque été depuis quelques années dans les villes et institutions (Paris, Compiègne, Le Touquet, Dinard, Mont-de-Marsan, Aleria  …) et dans de nombreux salons et biennales. Collectionneurs, entreprises et domaine public achètent ou lui passent commande.

 

Christophe Charbonnel - Chartres Chemin des Arts 2019 ------
Christophe Charbonnel – Chartres Chemin des Arts 2019 —— David & Goliath  – en composite de fer  – collégiale Saint-André

Pourtant il se trouve face à un nouveau défi selon son interview par L.Franceschina dans l’Echo Républicain, celui de l’âge et par là de la presbytie. Ce qu’il semble prendre avec philosophie et comme une nouvelle avancée dans son travail de la matière : « Rodin, très myope, n’y voyait rien. Cela l’a conduit à travailler les jeux d’ombre et de lumière… » (2)

Christophe Charbonnel - Chartres Chemin des Arts 2019 ------

Christophe Charbonnel - Chartres Chemin des Arts 2019 ------
Christophe Charbonnel – Chartres Chemin des Arts 2019 —— David & Goliath – en composite de fer

Christophe Charbonnel a exposé cet été à Chartres pour le Chemin des Arts dans le cadre d’une exposition dénommée « Colossal » qui porte bien son nom ! Dix de ses sculptures monumentales étaient disposées à des points stratégiques de la ville (autour de la cathédrale entre autres). D’autres de ses grandes œuvres étaient présentées dans la Collégiale Saint-André, ainsi qu’un grand nombre de sculptures de plus modestes dimensions dont de magnifiques représentations de chevaux. Vous aviez ainsi la possibilité de découvrir l’étendue de son art et de sa maîtrise au travers d’une cinquantaine de sculptures.

 

Christophe Charbonnel - Chartres Chemin des Arts 2019
Christophe Charbonnel – Chartres Chemin des Arts 2019 – Gaïa
Christophe Charbonnel - Chartres Chemin des Arts 2019
Christophe Charbonnel – Chartres Chemin des Arts 2019 – Tête de Kunterman

Bon point aussi pour l’association avec les Monuments Historiques qui aura permis de mettre en valeur à la fois le patrimoine de la ville et les sculptures.

Vous pouvez d’ailleurs faire un tour sur le site dAlexandra Rousseau qui a fait de magnifiques photos de l’exposition dans les rues de Chartres et à la collégiale St André  (au passage elle a aussi de belles ballades photos en Eure-et-Loire !).

 

Je vous invite à visiter le site de la Galerie Bayart, lieu d’exposition permanente de Christophe Charbonnel, pour découvrir d’autres de ses œuvres. Le Poséidon qui vous accueille sur leur site était exposé à Chartres devant le complexe nautique de l’Odyssée.

 

 

Christophe Charbonnel - Chartres - Goliath Place du Marché
Christophe Charbonnel – Chartres – Goliath Place du Marché

Suite à cette exposition, et face à l’immense succès qu’elle a rencontré, la ville de Chartres a acquis depuis les David et Goliath qui sont maintenant installés Place des Halles.

 

 

Sources :

Laisser un commentaire