Bruxelles entre BD et StreetArt / 1

Couleurs, Souvenirs d’enfance, Sourires et Messages politiques ou sociaux … Bienvenue dans l’univers des fresques BD et Street-Art de Bruxelles !

C’était notre premier séjour dans la capitale belge, un arrêt très court d’au total une journée et demie, sur notre trajet de retour depuis Gand. A part un impératif, le musée Magritte, nous avions décidé de nous promener au hasard et sans plan (ou presque … ). Nous n’avons bien évidemment pas pu tout voir … mais avons déjà eu un bel aperçu de l’esprit de la ville.

Bon … la météo a été grise et pluvieuse pour notre séjour, du coup des photos un peu tristounettes (et oui, 1 semaine de pluie pendant un été caniculaire et çà tombe sur nous !!! Désespérant ! )

Bruxelles - Parcours BD
Bruxelles – Parcours BD

Parcours BD

Concernant l’Esprit BD, tout le monde connait les Schtroumpf, Mortimer, Tintin, Spirou, Lucky Luke … et j’en passe … Tous des auteurs belges !!!! Quelle richesse ! Un patrimoine que Bruxelles a décidé de mettre en avant à travers un Parcours BD initié il y a déjà plus de 20 ans, auquel sont venus s’ajouter des auteurs  suisses, français … Ce parcours a vu le jour grâce à une collaboration entre l’Echevinat de la ville, le Centre Belge de la Bande Dessinée et bien sûr les artistes. 

A l’origine,  l’interdiction par la ville, dans les années 1990, de recouvrir les murs de panneaux publicitaires … or ces derniers cachaient des façades vétustes et vides. La municipalité décide donc d’embellir ces dernières en mettant à l’honneur l’univers de la BD. Aujourd’hui le Parcours BD regroupe une soixantaine d’œuvres décorant des murs aveugles pour la plupart.

Les fresques sont exécutées sur commande de la ville de Bruxelles par des ASBL, des associations sans but lucratif après accord des auteurs (ou de leurs descendants). Dans le monde des graffeurs on retrouve ainsi Art Mural, Urbana Project, Farm Prod ou Recyclart. Il peut s’agir de dessins originaux créés uniquement pour le Parcours, certaines avec des rappels bruxellois dans leur décor (l’Atomium pour Lucky Luke …). D’autres sont copiées à partir des BD existantes (comme Tintin dans l’Affaire Tournesol …). 

 

Vous pouvez trouver leur liste sur le site de la ville Parcours BD avec une carte. 

En voici un tout tout petit aperçu au fil de nos balades. Nous n’avons vraiment pas vu grand chose en comparaison du grand nombre de fresques, cet article vise donc plus à vous introduire auprès de deux des sociétés conceptrices des projets …. et vivement la prochaine visite à Bruxelles pour vous ramener encore plus de photos !

 

 

Parmi les plus récentes, les fresques du Projet URBANA, qui joue un rôle d’incubateur et de plate-forme d’accompagnement pour lier des projets dans les disciplines de l’architecture, de l’urbanisme, du design, du street-art … et améliorer leur incorporation et leur vision dans l’espace public et privé.

On leur doit ainsi parmi nos découvertes, Les Schtroumpfs, Kinky et Cosy, et la remise en état de la fresque de Ric Hochet.

 

  • Les Schtroumpfs de PEYO (2018) – On ne les présente plus. Proche de la gare centrale (près du Hilton) se trouve une fresque réalisée sur un plafond de 200 m² à l’occasion des 60 ans des petits bonhommes bleus … levez les yeux ! attention au torticoli ! 

 

Bruxelles - Parcours BD
Bruxelles – Parcours BD – Les Schtroumpfs de PEYO (2018)

 

  • « Kinky et Cosy sèment la pagaille à Bruxelles » de Nix (2016) – rue des Bogards – Les deux jumelles incorrigibles y manifestent pour la paix avec un drapeau accroché à un balai, sur un « champ de guerre » jonché de frites, de choux de Bruxelles et de bières (leur pauvre chambre mise à sac !!! ). Ceci dit, cette fresque répond à une ouverture du Parcours BD à de nouveaux auteurs porteurs de thèmes contemporains avec dans le cas de Nix un esprit plus caustique que les auteurs traditionnels.

 

Bruxelles - Parcours BD
Parcours BD – « Kinky et Cosy sèment la pagaille à Bruxelles » de Nix (2016)

 

  • Ric Hochet de Tibet et A.P. Duchâteau (réalisée par Art Mural en 1995, refaite en  2018 par Urbana) – rue du Bon-Secours – La fresque d’origine était dans un tel état (vétusté et vandalisme) que l’équipe d’URBANA a dû la recomposer entièrement à partir des dessins d’origine de Tibet (disparu en 2010), des images d’archives, et en s’appuyant sur la ligne architecturale de l’immeuble voisin. L’infatigable journaliste tente d’y sauver sa fiancée Nadine du couteau d’un dangereux assassin alors que le commissaire ne peut rien faire.  Et malgré sa récente restauration elle a déjà été taguée, comme hélas beaucoup des fresques de la ville… 

 

Bruxelles - Parcours BD
Bruxelles – Parcours BD – Ric Hochet de Tibet et A.P. Duchâteau (1995, refaite en  2018)

 

 

Nous continuons avec quelques classiques, des fresques réalisées par les peintres Oreopoulos et Vandegeerde pour la société Art Mural. On doit à cette société plus de 55 des fresques (BD et autres) de Bruxelles, de 1991 avec la première fresque BD « Broussaille » jusqu’à nos jours. Vous trouverez leurs plus récentes œuvres aussi à Anvers, Middelkerke, Tubize, Turhout qui possèdent aussi leur parcours BD … et une au Mans !  Leur site : Art Mural

 

  • Tintin par Hergé (2005) – rue de l’Etuve (juste à côté du Manneken-Pis) – sur laquelle nous voyons Tintin, le Capitaine Haddock et Milou, en train de s’enfuir par  un escalier de secours pour aller à la recherche de leur ami le Professeur Tournesol emprisonné dans les geôles du Maréchal Plekszy-Gladz, dans « l’Affaire Tournesol ». 
  • Victor Sackville de Francis Carin (1992) – rue du Marché au charbon – Peut-être moins connu en France, cet espion au service de sa majesté lors de la première guerre mondiale remplit ses missions aux quatre coins de l’Europe tout en découvrant les « charmes » de Bruxelles. .

 

  • Le Monde de Rêverose d’Olivier Rameau de Dany et Greg (1997) – rue du Chêne –  Olivier Rameau est une série de bande dessinée belge parue pour la première fois en 1968 dans le journal de Tintin. Un jeune clerc de notaire, Olivier Rameau, et son collègue, Maître Pertinent, découvrent par hasard le monde de Rêverose, strictement interdit aux gens ennuyeux, où tout n’est que rêve et fantaisie. Ils deviennent vite des citoyens à part entière d’Hallucinaville, et ils ne regrettent pas du tout « le vrai monde où l’on s’ennuie ». Ils y vivent de merveilleuses aventures en compagnie de la ravissante Colombe Tiredaile, qu’Olivier finira par épouser. 

 

Bruxelles - Parcours BD
Parcours BD – Le Monde de Rêverose d’Olivier Rameau de Dany et Greg

 

  • Monsieur Jean de Dupuy et Berberian (2002) – rue des Bogards – Les deux auteurs créent leurs albums à 4 mains, en y étant indifféremment dessinateur et scénariste. Ils y font évoluer Monsieur Jean au fil des histoires (vie active, vie familiale, responsabilités, …), un peu comme dans leur vraie vie. Ils sont surtout connus pour les jeux de perspective de leurs dessins.

 

Bruxelles - PArcours BD
Bruxelles – Parcours BD – Monsieur Jean de Dupuy et Berberian

 

Bien sûr la ville regorge de petits clins d’oeil à l’univers de la BD, dans les boutiques, les chocolateries, les statues …. et par son musée le Centre Belge de la Bande Dessinée.

 

Nous irons à la rencontre du Street Art dans le prochain article.

 

 

Sources :

 

Laisser un commentaire