Dragons à la Forteresse Royale de Chinon

Cet été, la Forteresse Royale de Chinon accueille d’étranges invités ! Dans les jardins, au sommet des tours ou des remparts des dragons se sont installés ! C’est « l’Année du Dragon » à Chinon !

Dragons à Chinon

 

Ces monstres crachent de la fumée, font mine de s’envoler, grognent, ronflent, font leur petite cuisine … mais ils n’ont que des intentions pacifiques … Tous ces dragons de légende, imaginaires ou héros de contes et films, épuisés d’être pourchassés n’aspirent qu’au repos à l’ombre du château …. Une manière de découvrir celui-ci sous un autre angle …

 

Dragons à Chinon
Bas-relief St Georges et le dragon
source Facebook
Forteresse Royale de Chinon
 
 

Imaginaire, fantaisie ?? Oui … Mais dans la forteresse, cet événement s’appuie sur un vestige bien concret. En effet à la fin du XIIème siècle une chapelle est construite par les rois Plantagenêts afin de rendre hommage à la légende de St Georges, un ancien soldat ayant vaincu un dragon avec son épée et qui faisait partie des légendes médiévales. L’édifice religieux, la chapelle St Georges, avait été orné plus tardivement d’un bas-relief en pierre représentant le combat. Ce bas-relief fut déterré en 1905 mais ne put être relocalisé qu’en 2005 aux mains d’un propriétaire privé (note 2017 : il a été restauré en 2015-2016 par les Beaux-Arts de Tours et exposé au château avant de rejoindre son propriétaire).

 
 
 

A l’entrée de la forteresse, affalé sur la Tour de l’HorlogeSmaug le Doré ouvre un œil pour surveiller cette porte qui donne accès au château. Imaginé par Tolkien dans Bilbo le Hobbit, il s’était emparé du trésor des nains à Erebor …. Ici, il a choisi le point le plus haut de la forteresse pour s’installer, le chemin de ronde de la Tour de l’Horloge … Soyez sur vos gardes, il crache son feu toutes les 20 minutes pour montrer qu’il est encore le maître …. et depuis le haut de la tour, il est encore plus impressionnant !

Dragons à Chinon
Smaug le Doré sur la Tour de l’Horloge

 

 

Depuis qu’il s’est fait terrasser par Saint Georges, Bullar quant à lui ronfle …. Il le doit à une malédiction qui l’oblige à dormir toute l’année … sauf le 23 avril jour de la St Georges !  Il a trouvé dans le parc de la forteresse une seconde vie, grâce à la deuxième tête qui lui a poussé et qui lui permet d’en avoir une éveillée pendant que l’autre dort.

Dragons à Chinon
Bullar dans le parc

 

Dragons à Chinon
Llud et Lleuelys dans le parc

Non loin de là, aussi dans le parc, Llud et Lleuelys profitent de l’inébranlabilité et de la solidité de la forteresse de Chinon. Figures de la mythologie arthurienne, endormis sous les fondations de la tour du roi Vortigern (roi de l’île de Bretagne vers le Ve siècle) ils en empêchèrent la construction, la faisant s’écrouler à chaque fois qu’ils s’ébrouaient.

 

Au niveau de la Tour des Chiens, sur le rempart, un dragon à 3 têtes veille sur ce côté du château à l’opposé de la Vienne. Tchoudo Youdo est un dragon slave. Cracheur de feu et tueur, il a été transformé par Svarog, le dieu slave du soleil, en une créature bienfaisante …

Dragons à Chinon
Tchoudo Youdo sur la Tour des Chiens

 

 

Dragons à Chinon
Kraulla sur la Tour d’Argenton

Dragons à Chinon

Un peu plus loin le long du rempart sur la Tour d’Argenton, Kraulla, un dragon à 2 queues, veille sur un nid de dragonnets situé à l’étage inférieur. Déjà un des œufs vient d’éclore …. Kraulla ou le Grand Bailla nous vient de Reims. Pendant des siècles il a été exhibé lors des processions précédant l’Ascension. Lors de sa venue à Reims pour le sacre de Charles VII, Jeanne d’Arc lui a vanté l’hospitalité et la beauté de la forteresse de Chinon et l’a convaincu de venir s’y installer …

 

 

Dragons à Chinon

Et des œufs on en trouve un peu partout dans la forteresse dans les recoins (ici dans une tour près d’un four à pain … ), dans les cours … ainsi que des créatures/larves/mutants , bref des D.V.N.I. (dragons volants non identifiés …. ) …. des œufs transformés en meubles … des expositions sur les dragons ….

 

Dragons à Chinon
 
 
 
 
Dragons à Chinon
Graouilly dans le Donjon du Coudray

Dans le donjon du Coudray,  un petit cratère portatif permet à Graouilly de concocter des recettes très spéciales … Avec son appétit gargantuesque, c’est un clin d’œil qu’il fait à Rabelais qui vivait non loin de là à la Devinière. L’écrivain le décrit dans son Quart Livre et se serait inspiré de la légende d’un dragon chassé par l’évêque St Clément à Metz.

Dragons à ChinonSes invités peuvent dîner dans la « Salle à dévorer » où trône une table aux pieds en forme de pattes de dragon et de la vaisselle surdimensionnée !!! (la chaise est plus haute que ma fille !! hehe !)

 

 

 

 

On aperçoit à peine Jabberwocky, le dragon timide amateur de poésie imaginé par Lewis Carrol, qui cache son visage dans la Tour du Moulin, ne laissant sortir que sa queue bleue.

Dragons à Chinon
Jabberwocky caché dans la Tour du Moulin

 

 

Dragons à Chinon
Norbert sur la Tour de Boissy

Norbert est un jeune dragon qui a été élevé par Hagrid dans Harry Potter et confié au frère de Ron Weasley pour rejoindre ses congénères en Roumanie. Mais il a finalement préféré rejoindre l’Ecole de vol de la forteresse de Chinon. Il attend son heure sur une rampe de lancement en bois depuis la terrasse de la Tour de Boissy, dominant les toits de la vieille ville de Chinon.

 

 

Même Nessie a quitté le Loch Ness et son Ecosse pour venir à Chinon … mais il croyait y trouver des douves remplies d’eau et il s’est retrouvé dans des fossés secs !!! …. comme ils l’ont toujours été d’ailleurs … Heureusement il a été rejoint par une charmante dragonnne Lyssie. Peut-être attendent-ils la nuit pour aller se rafraîchir dans les eaux de la Vienne qui coule tranquillement au pied du château ?

Dragons à Chinon
Nessie et Lyssie dans les fossés secs

 

 

Une façon originale de parcourir les vestiges du château de Chinon !! Çà change, nous avons bien apprécié cette petite touche de fantaisie et d’imaginaire.

Et il n’y a pas que des dragons à Chinon ! Qui se dort au soleil ? Un beau lézard !

Dragons à Chinon

 

 

SOURCE : Dossier de Presse « Chinon Forteresse Royale – Dragons, ils envahissent la forteresse  » – réalisée par Emilie Leduc pour le Conseil Général  (lien mort)

Laisser un commentaire